B.I.O.N’Days 2016

innov-bioN'days

B.I.O.N’Days 2016: Le rendez-vous international de l’innovation Bio

Organisé par Organics Cluster in rhône-alpes, B.I.O.N’Days est le rendez-vous professionnel et international de référence pour imaginer les produits bio de demain. Il s’adresse aux professionnels des produits Bio en agro-alimentaire, cosmétique, produits d’entretien et textile.

BIO N'DAYS logo

Retour sur l’édition 2016 en vidéo :


 

 Une édition 2016 pleine de succès !

dsc_0002

La 4ème édition de B.I.O. N’DAYS s’est clôturée le 7 avril 2016. Elle a confirmé le succès du format de l’évènement qui mêle conférences, rencontres et découvertes dans un ambiance conviviale. B.I.O. N’DAYS s’arme ainsi comme un rendez-vous incontournable pour la filière bio française et européenne. Nous avons d’ailleurs dépassé nos objectifs en terme de fréquentation et de qualité des échanges et rencontres.

Ces deux journées de rencontres sur le thème « En 2016, ré-enchantons le consommateur » ont permis aux participants de repartir avec les clés pour aborder avec sérénité les marchés bio de demain. Savoir évaluer et s’adapter aux nouvelles tendances de consommation, savoir séduire et enchanter un nouveau consommateur, toujours plus exigeant, plus connecté et plus sollicité par les marques, tels sont les points abordés lors de B.I.O. N’Days. Les participants sont repartis avec des outils pour mettre en place des stratégies gagnantes en marketing, communication, développement commercial ou innovation produit. Entre conférences, rencontres formelles et informelles et le Tasting & Testing Tour (18 produits présentés), chacun a pu composer son programme personnalisé pour innover.dsc_0418

>Une quinzaine de distributeurs de produits bio étaient présents pour assister aux résultats des deux études exclusives dévoilés à cette occasion : de la distribution spécialisée (La Vie Claire, Biocoop, Naturalia, L’Eau Vive, Botanic, Markal, La Vie Saine), de la grande distribution (Groupe Casino, Carrefour France) et du E-commerce (Doux Good, La Box est dans le pré). (Liste non exhaustive). Ils ont également rencontré et répondu aux besoins et attentes des entreprises lors des rendez-vous BtoB.

> Une centaine d’entreprises de production et transformation de produits alimentaire et cosmétique ont également répondu présente (Antidote, Atelier Bio de provence, Belvas, Biodeal, Bioloklock, Bôm Cosmtique, Happy Crulture, Natavéa, Organics

Stories, Senfas, Karethic, Union des vignerons des Côtes du Rhône…).

> Plus de 80 experts et fournisseurs de solutions pour le développement des produits bio ont participé aux journées B.I.O. N’Days dans le but de rencontrer des partenaires commerciaux et nanciers (CVG, Enercoop Rhône-Alpes, I-Lab Air Liquide,

Micvac AB, Terre Neuve, Promoris, Laboratoire Cosbionat Dr Valnet, Blue Bees…).

Télécharger le bilan de l’édition 2016 : ici


pave_falshback_2014

L’étude PROSPECTIVE :

salle 3

Cette étude a été réalisée selon la méthode de Futuribles. 40 experts nationaux du secteur des produits biologiques ont travaillé sur 3 journées sur l’analyse de variables, micros scénarios et scénarios pour définir les 4 scénarios suivants et les grands enjeux pour la filière. Cette étude prospective a mis en exergue 4 scénarii envisageables, dont voici un bref descriptif.

Scénario 1 : le bio partagé Il s’agit d’un scénario tendanciel pas très « rose », marqué par une forte contrainte sur le pouvoir d’achat des ménages. La multiplicité des labels engendre la confusion chez le consommateur, tandis que la concurrence entre conventionnel et bio se renforce. Face à cette « banalisation » du bio, les stratégies gagnantes consisteraient à proposer davantage de transparence et de traçabilité, ainsi qu’à garantir les qualités nutritives du bio.

Scénario 2 : le bio gagnant Dans un contexte de crises sanitaires et environnementales à répétition, les externalités positives du bio sont reconnues et celui-ci est fortement soutenu par les pouvoirs publics, sur la base d’un cahier des charges exigeant, qui intègre aussi la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Les acteurs se fédèrent et s’organisent autour d’une contractualisation vertueuse. Les stratégies impliquent davantage le consommateur (jardinage collectif, cours de cuisine, co-création de produits…).

Scénario 3 : le bio business À l’inverse du scénario 2, la réduction des aides publiques suite aux crises financières entraîne une concentration horizontale et verticale du marché. Les MDD (marques de distributeur) représentent la moitié du marché, qui est aussi inondé de produits bio venus des Pays de l’Est et du Maghreb. Pour se développer dans ce contexte, les regroupements de petites entreprises sont conseillés, notamment pour renforcer leur pouvoir de négociation avec la grande distribution, et permettre des économies d’échelle afin de rendre le bio plus accessible.

Scénario 4 : le bio dilué Grâce à une réglementation européenne plus stricte, le conventionnel s’est amélioré, intégrant un affichage environnemental et sanitaire détaillé. Parallèlement, des scandales frappent le bio (fraudes, manque de sécurité sanitaire, etc.). Le nombre d’agriculteurs bio diminue ainsi que la surface cultivée. Pour éviter ce scénario, de toute évidence le plus négatif pour le secteur, il convient à la fois d’innover et de rassurer le consommateur : mettre en avant les qualités intrinsèques du produit (comme le goût), jouer la carte du bio local ou régional, avoir une communication sincère mais aussi ludique : la « bio fun attitude », dont plusieurs exemples ont été présentés lors des BIO N’Days les 16 et 17 avril 2014 à Valence.

Pour conclure, sur cette étude et en retenir l’essentiel, les enjeux des marchés bio reposent sur 3 principes :

– Le ré-enchantement du bio et l’attractivité pour encore plus de démocratisation

– La compétitivité du Bio pour plus d’accessibilité et de qualité

La différenciation et l’innovation pour que l’agriculture biologique reste garante de la qualité de ces produits, du respect de l’environnement et de la santé de l’Homme. Cécile Wendling- conférence

Crédits : Céline LAISNEY – Cabinet Futurible (Cécile Wendling) – Organics Cluster – http://www.biondays.com Notre étude est citée :  l‘article de Biofil, la synthèse par Futuribles  

Retrouvez l’étude complète de B.I.O N’ Days 2014 sur la partie privée du site  : télécharger l’étude
Télécharger la présentation de l’étude prospective réalisée le 5 mars à Lyon : télécharger l’étude

 

Cette étude est gratuite pour les adhérents d’Organics Cluster, pour adhérer, contactez-nous ou adhérez directement en ligne sur la partie « Adhérer ». Si vous n’êtes pas adhérent, cette étude et son récit des scénarios sont disponibles sur devis Contact – Audrey Bouton – abouton@organics-cluster.fr


 Autre ETUDES des éditions précédentes.

En attendant B.I.O.N’Days 2014, accédez aux études menées par Organics Cluster

  • Etude de l’évolution des emballages des cosmétiques biologiques depuis 10 ans (Cosmetic Info PACA 2012) – Extrait : panorama de l’évolution en Europe, quelle démarche marketing pour les marques de cosmétiques bio ?
  • Le conditionnement éco-conçu dans le secteur des cosmétiques (CEGMA Topo 2012) – Extrait : les attentes et connaissances des consommateurs face aux emballages éco-conçu.
  • Le packaging des produits bio existe-t-il (Fabrice Pelletier 2012) – Extrait : petit rappel et guide pratique pour des packagings efficaces !
  • Guide de l’emballage durable des aliments (2012 AOEL – Allemagne) – Extrait : guide complet réalisé par AOEL (Allemagne)

Accédez à la base documentaire et téléchargez les documents.


VIDÉOS


PartagerShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone

VOTRE FICHE ANNUAIRE

Merci de remplir cette fiche avec autant d’exhaustivité que possible. Elle sera la vitrine de votre organisation sur le site Organics Cluster, dans l’espace « Annuaire des adhérents ».
  • Secteur d'activité
Cochez les cases correspondantes à votre secteur d’activité. Le nombre de choix possibles vous est indiqué.


























  • Marques ou Produits commercialisés


















    Votre logo (.jpg, .jpeg') / 2 Mo maximum et format conseillé 96x96


    2 réflexions au sujet de « B.I.O.N’Days 2016 »

    1. Ping : Restitution de l’étude prospective BIOn’Days – La Brève Agricole

    2. Ping : Economie : la reprise est déjà là !

    Les commentaires sont fermés.